Project's logo
Project illustration

Refugee Food Education

Les journées du Refugee Food Education ont vocation à utiliser le pouvoir universel de la cuisine pour faire évoluer le regard de collégiens sur les personnes réfugiées, en cassant les préjugés et en leur permettant de se faire leur propre idée du monde. Ces journées se déploient dans des collèges sur une journée complète (une journée = un collège), grâce à la mobilisation d'intervenants sous la forme de modules (témoignages, projections, ateliers) dans le but de faire réfléchir les élèves sur deux grandes thématiques qui sont pour nous les enjeux du siècle à venir: 1. les migrations et la lutte contre les stéréotypes, afin qu'ils puissent puissent travailler leur esprit critique et découvrir l’engagement associatif 2. la transition alimentaire, à travers la découverte de la diversité des patrimoines culinaires du monde L'idée des journées du Refugee Food Education dans les collèges est née il y a 4 ans dans le cadre d'un partenariat avec l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés. Nous avons depuis travaillé à son adaptation dans le Département des Bouches du Rhône, qui a vu le jour en décembre 2021 dans deux collèges de la Ville de Marseille.

4. Education de qualité10. Inégalités réduites17. Partenariats pour la réalisation des objectifs
  • Personnes réfugiées : Par «réfugié», nous entendons «une personne qui a été forcée de fuir son pays à cause de la persécution, de la guerre ou de la violence». Les personnes réfugiées ont un souhait de partager leur histoire afin d'être mieux compris auprès des français et personnes locales, et d'être mieux intégrées au sein de la société. Leur rôle au sein du projet est d'intervenir auprès des collégiens à travers des témoignages de leur parcours d'exil et d'intégration, et l'animation d'ateliers pédagogiques de cuisine autour de leur patrimoine culinaire.
  • Collégiens : Les collégiens sont des élèves de 4ème, qui ont autour de 13 ans, qui habitent à Marseille (autour des 1er et 4e arrondissements) et sont issus de milieux divers. Ce sont des jeunes qui peuvent avoir des idées reçues sur les migrations et sur les personnes réfugiées, et qui peuvent avoir peur de "l'étranger", essentiellement par manque de connaissance sur le sujet. Les collégiens ont globalement peu ouvert à la diversité alimentaire et tombent facilement dans la malbouffe.
  • Collèges : Les collèges sont des établissements scolaires à Marseille, qui ont la volonté de sensibiliser leurs élèves mais aussi le corps enseignant aux thématiques des migrations (sujet enseigné en classe de 4e, en cours d'Histoire-Géographie) et sur l'alimentation.
Stakeholder picture
Stakeholder picture
Stakeholder picture
Stakeholder picture

"J'ai adoré cette journée. Le repas était délicieux, les interventions très intéressantes. En voyant toutes les difficultés que les réfugiés doivent surmonter, je me sens privilégiée de vivre dans un pays tel que la France, un pays riche, d'avoir un toit et de vivre avec des gens que j'aime et qui m'aiment en retour."

1

Nos actions

Notre analyse

Les journées du Refugee Food Education ont mobilisés 281 collégiens, ce qui était moins que prévu (dû à la situation sanitaire, puisque nous avions prévu de toucher autour de 350 collégiens). Les collèges des Chartreux et de Longchamp sont deux établissements scolaires très différents, l'un ayant un public issu des Quartiers Prioritaires de la Ville et l'autre avec un public plus mixte. Nous avons fait le choix de déployer deux questionnaires sur cette mesure d'impact: un initial (le Jour-J avant notre intervention) et un final (le lendemain de notre intervention). Au niveau des premiers résultats, il est intéressant de noter que seulement 12% des collégiens questionnés étaient déjà sensibilisés au sujet sur les migrations.

Age des collégiens mobilisés

Chargement...

Niveau de connaissance initial des collégiens sur les enjeux migratoires actuels

Chargement...

Nombre de collégiens mobilisés

Chargement...

Nb d'ateliers (témoignages, cuisine, projections, réalité virtuelle) animés dans le cadre du projet

Chargement...

Nb de repas cuisinés en collaboration avec des cuisiniers réfugiés et servis à la cantine

Chargement...

2

Nos résultats

Notre analyse

Nous avons observé une différence de vocabulaire utilisé par les collégiens, entre le questionnaire initial et le questionnaire final: les mots "aide" et "fuir" sont apparus dès le lendemain de notre intervention. Il y a un apprentissage vis à vis des résultats autour de la satisfaction des journées du Refugee Food Festival: quelques classes du collège Longchamp n'ont pas eu l'opportunité de participer à une variété de modules, et n'ont donc pas pu assister à des témoignages ou des ateliers de cuisine (ce qui se ressent dans les résultats).

Part des collégiens ayant découvert des cultures venues d'ailleurs grâce au Refugee Food Education

Chargement...

Satisfaction des collégiens avec le programme Refugee Food Education

Chargement...

Augmentation des interactions sociales entre les personnes réfugiées et les collégiens

Chargement...

Mots les plus fréquemment utilisés par les collégiens pour décrire les personnes réfugiées (avant l'intervention)

Chargement...

Mots les plus fréquemment utilisés par les collégiens pour décrire les personnes réfugiées (après l'intervention)

Chargement...

3

Notre impact

Notre analyse

Au vu des verbatims, il n'a pas été évident pour certains collégiens de répondre à la question du changement de regard vis à vis des personnes réfugiées, puisque certains se sentait déjà sensibilisés au sujet, et par conséquent ont inscrit qu'il n'y avait donc pas eu de changement de regard. Nous remarquons également, le degré de changement d'optimisme des collégiens quant à l'intégration des personnes réfugiées en France (de 13% à 68%, avec une augmentation de 55 points après leur participation au Refugee Food Education). En parallèle, le niveau de motivation des collégiens à agir en faveur de l'intégration des personnes réfugiées est de 61%, et 45% des collégiens ont discuté de leur journée dès le soir même en famille: deux résultats qui prouvent un impact positif à la suite de ces journées pilotes.

Part de collégiens optimistes quant à l'intégration des personnes réfugiées en France

Chargement...

Nombre de collégiens ayant initié des échanges avec leur entourage sur les sujets de migrations et/ou d'alimentation durable suite à l'intervention

Chargement...

Pourcentage de collégiens déclarant avoir changé de regard sur les migrations et les personnes réfugiées à la suite du Refugee Food Education

Chargement...

Pourcentage de collégiens déclarant se sentir motivé à agir en faveur de l'intégration des personnes réfugiées à la suite du Refugee Food Education

Chargement...

Notre équipe

Fanny Borrot
Responsable coordination et développement
Iris Liberty
Coordinatrice Marseille

Ils nous soutiennent